Imprimer la page

À qui profitent les dépenses éducatives ?

Pierre Merle, La Vie des idées, mai 2012


L’éducation a été un des thèmes de la campagne présidentielle de 2012 mais des questions cruciales ont été ignorées. Par exemple, celle-ci : les dépenses publiques d’éducation, celles de l’État et des collectivités locales, plus de 100 milliards d’euros par an, bénéficient-elles de façon égale à tous les jeunes ou davantage à certains ? Progressivement, le premier budget de la nation se répartit-il de façon plus égalitaire ou plus inégalitaire ? Pour répondre à ces questions, il faut connaître, sur une période suffisamment longue, les différences de durée des études entre élèves et étudiants, sachant qu’une année d’étude supplémentaire est un investissement globalement rentable pour l’individu concerné mais aussi un coût pour la collectivité.



Article consultable en ligne sur laviedesidee.fr.


Pierre Merle est sociologue, auteur notamment de La ségrégation scolaire (La Découverte, 2012) et La démocratisation de l’enseignement (La Découverte, 2009)


-23 mai 2012-



Discrimination / Inégalités