Imprimer la page

Accélération. Une critique sociale du temps

Hartmut Rosa, La Découverte, avril 2010

L’auteur livre dans cet ouvrage une théorie de l’accélération sociale, susceptible de penser ensemble l’accélération technique (celle des transports, de la communication, etc.), l’accélération du changement social (des styles de vie, des structures familiales, des affiliations politiques et religieuses) et l’accélération du rythme de vie, qui se manifeste par une expérience de stress et de manque de temps.

La modernité tardive, à partir des années 1970, connaît une formidable poussée d’accélération dans ces trois dimensions. Au point qu’elle en vient à menacer le projet même de la modernité : dissolution des attentes et des identités, sentiment d’impuissance, « détemporalisation » de l’histoire et de la vie, etc. L’auteur montre que la désynchronisation des évolutions socioéconomiques et la dissolution de l’action politique font peser une grave menace sur la possibilité même du progrès social.

Présentation et table des matières sur le site de l’éditeur

Présentation et extrait sur le site de la revue Mouvements

Accélération. Une critique sociale du temps
Hartmut Rosa
La Découverte
avril 2010
480 pages, 27,50 €


-9 mai 2010-



Politique