Imprimer la page

Action sociale et immigration en France. Repères pour l’intervention

Faïza Guelamine, Dunod, 2008

" Les immigrés " et leurs descendants sont couramment perçus comme des groupes " à risque ", vulnérables, parce qu’en définitive illégitimement installés en France. Dans ce contexte, l’intervention sociale et éducative auprès de populations, hétérogènes de par leur mode d’inclusion et la diversité qu’elles incarnent, n’est ni simple ni neutre. Les professionnels sont confrontés aux limites du droit appliqué aux étrangers, aux diverses discriminations dont sont victimes les migrants ou leurs enfants.Les professionnels sont confrontés aux limites du droit appliqué aux étrangers, aux diverses discriminations dont sont victimes les migrants ou leurs enfants.
(...)
Pour répondre un besoin urgent de repères, l’auteur analyse un certain nombre de facteurs, souvent mal connus :

  • l’histoire des situations migratoires en France ;
  • les modes de gestion des flux de ressortissants étrangers par les pouvoirs publics français et européens ;
  • l’organisation de leur « intégration » définie par les institutions ;
  • les problèmes sociaux — spécifiques ou non — des migrants.

    Présentation et sommaire sur le site de l’éditeur

    Dunod, collection Action sociale / Métiers et pratiques
    ISBN 978-2-10-051833-3
    22,00 €


    -4 juin 2008-



    Discrimination




































































































































































    Migrations