Imprimer la page

Agir contre la discrimination : un défi et une opportunité pour l’école

Article de Fabrice Dhume, GIPIV de Lyon, janvier 2008

Ce texte a été rédigé pour constituer le préambule du rapport du GIPIV (Groupe d’Initiatives pour l’Intégration dans la Ville) de la Ville de Lyon : Propositions relatives à la lutte contre les discriminations dans l’accès à l’éducation, janvier 2008.

Il s’attache principalement à pointer les éléments paradigmatiques constituant des obstacles à la reconnaissance des phénomènes de discrimination ethnico-raciale, notamment, au sein de l’école : prédominance du paradigme d’insertion qui a justifié une focalisation sur l’emploi, et sur une logique d’accès à… - que reproduit, en fait, le rapport du GIPIV - ; confusion avec le racisme et des positions idéologiques racistes ; croyances dans l’effet suffisamment performatif des normes formelles (mythe de « l’école sanctuaire républicain », formalisme des procédures, …), etc.

En définissant la problématique de la discrimination à partir d’une double approche en termes d’ethnicité et de droit, il apparaît que l’action publique sur la discrimination à l’école représente à la fois un défi – face aux résistances considérables, au déni et aux usages actuels -, mais aussi une opportunité de rouvrir la question de la justice scolaire, si déterminante aujourd’hui

Article en téléchargement (8 pages, pdf) sur le site de l’ISCRA.


-28 février 2008-



Discrimination / Inégalités