Accueil > Ressources

Articles

Cachez ces réfugiés que je ne saurais voir ! La messe serait-elle dité ?

Éditorial de Pedro Vianna et sommaire de la revue Migrations Société n°147-148, mai-août 2013

Le 20 juin dernier, à l’initiative du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), pour la treizième année consécutive a été célébrée la journée mondiale du réfugié. En cette année 2013, le HCR a choisi comme slogan pour la campagne accompagnant l’événement la phrase « Une seule famille déchirée par la guerre, c’est déjà trop » et a lancé un appel aux dons dans lequel on peut lire : « Prenez une minute pour venir en aide à une famille déracinée. En une minute, une famille peut être déchirée par la guerre, un enfant peut être séparé de ses parents, une vie de travail peut être réduite à néant. Pourtant, en une minute, nous pouvons également agir — par le regroupement familial, la protection de l’enfance, la fourniture d’un abri ».
Moins d’un mois avant, du 22 au 24 mai, s’était déroulée à Rome la vingtième session plénière du Conseil pontifical de la pastorale des migrants et des personnes itinérantes, laquelle avait pour thème « La préoccupation pastorale de l’Eglise dans le contexte des migrations forcées ». Les participants se sont penchés sur le document Accueillir Jésus-Christ dans les réfugiés et les personnes déracinées de force. Orientations pastorales, rendu public à cette occasion sous la double signature de ce même Conseil pontifical et du Conseil pontifical Cor Unum, pour la promotion humaine et chrétienne.


 Edito complet en téléchargement

Sommaire de Migrations-Société Vol. 25 - n°147-148 "Des jeunes comme les autres ? Vécu de la jeunesse et du devenir adulte des descendants de migrants" en téléchargement

Rendez-vous d'ACT

La Fabrique du Regard #3 : Figures de l’altérité

Cycle de conférences, Avril-Décembre 2018, Marseille, ACT-BMVR-MHM à suivre

Autres actualités

BAINS-DOUCHES, BAINS PUBLICS ET HAMMAMS, UNE HISTOIRE DE L’EAU À MARSEILLE

Balade patrimoniale, 15 septembre 2018, Marseille, Ancrages à suivre

DE LA MANUFACTURE DES TABACS À LA FRICHE DE LA BELLE MAI, LIEUX À MÉMOIRES MULTIPLES

Balade patrimoniale, 13 octobre 2018, Marseille, Ancrages à suivre

BELSUNCE NOAILLES, DANS LES COULISSES DE LA VILLE

Balade patrimoniale, 29 octobre 2018, Marseille, Migrantour -Ancrages à suivre

10ÈME JOURNÉE D’ÉTUDE : LES HAMEAUX DE FORESTAGE DE PROVENCE

Journée de témoignages et d’échanges, 22 septembre 2018, Ongles, MHeMO à suivre

MARSEILLE REBELLE

Visite guidée, du 17 au 31 aout 2018, Marseille, Visite Massalia à suivre

EXPOSITION : « DERRIÈRE LA BOURSE », ARCHÉOLOGIE D’UN QUARTIER : 1860-2017

Exposition, jusqu’au 30 septembre 2018, Marseille, Musée d’Histoire de Marseille à suivre

Ressources

La leçon de vie des « jeunes de banlieue » : Frédéric Worms s’entretient avec Claire Marin, philosophe et écrivain. à suivre
"Ecrire l’Histoire, c’est donner à comprendre la manière dont un peu de temps se plie dans l’espace" - Patrick Boucheron à suivre
Photographier, ethnographier et exposer dans la cité. Jeunes rugbywomen à Sarcelles à suivre
Le Parcour sup des filles à suivre
Les « Nord-Africains » dans la rénovation urbaine des années 1960 à suivre

Mise à jour : mardi 7 août 2018 | Mentions légales | Plan du site |