Imprimer la page

« Cités de Gitans ! » L’habitat des tsiganes sédentaires en logement social à Marseille. Un bref état des lieux

Rapport d’Adeus - groupe Reflex pour la Fondation Abbé Pierre, février 2008

Cet état des lieux présente la situation sur un ensemble de cités où la population d’origine tsigane est fortement représenté. Il met en avant la stigmatisation dont sont victimes les populations du fait de la méconnaissance et des préjugés de la part de nombre d’acteurs des territoires. Mais il met surtout en avant des situations de précarité alarmantes, qui s’inscrivent dans un cercle vicieux « scolarité / insertion économique / conditions de vie et logement ».
Cette situation de "relégation urbaine" est renforcée par le retrait des dispositifs d’accompagnement social ou de gestion urbaine spécifique : des bailleurs « dont l’activité s’est recentrée sur le cœur de métier », des acteurs publics qui se sont désengagés des dispositifs d’accompagnement social spécifique.
Face à ces constats, le rapport ouvre sur la nécessité d’une mise en synergie des acteurs par territoires autour de projets élaborés avec les habitants.

Rapport complet et synthèse en téléchargement sur le site du cabinet Adeus - groupe Reflex


-29 octobre 2008-



Discrimination





































































































































































Racisme / Xénophobie