Imprimer la page

Clientélismes urbains. Le cas Marseillais

Livre de Cesare Mattina, SciencesPo Les Presses, septembre 2016

Attribuer un emploi public, un logement social, un permis de construire, des places en crèche ou un simple titre honorifique sont des prérogatives de la mairie. Ces redistributions de biens publics (matériels ou symboliques) à des individus, des familles, des groupes religieux, des personnalités ne relèvent pas de l’anecdote. Elles sont une des modalités du gouvernement de la ville et de la construction de l’hégémonie politique en son sein.

Afin d’étudier ce clientélisme urbain, Cesare Mattina a choisi l’exemple de Marseille, depuis les années Defferre jusqu’à nos jours. Il s’est plongé dans les archives de la chambre régionale des comptes, les documents de la magistrature ordinaire, les données statistiques de l’attribution des HLM, etc. Il a rencontré les acteurs associatifs, les hommes politiques et les agents de la municipalité. Il a décortiqué la presse locale. Cet ouvrage est ainsi le fruit de plusieurs années d’enquête, de travail de terrain et d’écriture pour mettre au jour le fonctionnement de ce clientélisme urbain et identifier les groupes sociaux qui en sont les bénéficiaires. À partir de l’exemple pas si pittoresque de Marseille, Cesare Mattina montre comment le clientélisme auprès des électeurs s’organise en ville et la façon dont il s’adresse en priorité à des individus influents et à des familles de classes moyennes plutôt qu’aux plus démunis.

Cesare Mattina est enseignant-chercheur en sociologie au Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES-CNRS) et à l’université d’Aix-Marseille.


SOMMAIRE
Introduction
1. - Les fondements socio-économiques du defferrisme
PARTIE 1. LE DÉVELOPPEMENT DES MACHINES POLITIQUES MARSEILLAISES
2. Les élus et la demande sociale de biens et de services
3. L’inscription socio-territoriale des machines politiques
PARTIE 2. REDISTRIBUER INÉGALEMENT POUR « MIEUX » GOUVERNER LA VILLE
4. La politique de la machine
5. - L’invention politique des « communautés »
6. - Gouverner avec les territoires de la société urbaine
PARTIE 3. LES ÉPREUVES DU CHANGEMENT. QUELLES TRANSFORMATIONS AVEC LA REMISE EN CAUSE DU « CLIENTÉLISME MARSEILLAIS » ?
7. - La remise en cause de la politique marseillaise
8. - Le clientélisme marseillais face aux épreuves

Office 8 septembre 2016
Prix : 29 €
Code EAN 9782724619409

Format (LxH) : 170 x 245
Pagination : 400pages
Reliure : broché
Collection : Académique
Rayon : Politique française


-8 juillet 2016-



Politique