Imprimer la page

De « l’autre » au préjugé. Le poids des stéréotypes dans les relations interculturelles

Yvan Gastaut, Aula intercultural, juin 2007

Entre réalité et fantasme, les préjugés occupent une part prépondérante dans la construction de la discrimination : générateurs d’attitudes, éléments déformateurs, miroirs grossissants du rapport à l’Autre.
Le racisme et la discrimination s’expriment principalement à partir de présupposés partagés, reposant bien souvent sur des argumentaires qui s’avèrent faux, fallacieux ou irrationnels. Mais ce sont des phénomènes complexes qu’il faut absolument appréhender à plusieurs échelles et à plusieurs degrés.
Si l’on s’en tient au seul vingtième siècle, le rejet, fondé sur des préjugés raciaux a pu prendre la forme extrême de génocide. Des sociétés entières, aveuglées par les systèmes de propagande reposant sur une information massivement diffusée, ont pu basculer dans le racisme de masse.
Lorsque l’on s’attache à analyser les attitudes de l’opinion publique française, il n’est pas suffisant de poser les problèmes économiques comme base de la discrimination. C’est une explication « nécessaire » mais certainement pas « suffisante », et il faut évoquer des éléments supplémentaires qui tiennent à des aspects culturels, religieux et historiques pour comprendre les phénomènes discriminatoires dans leur pleine dimension.

L’article sur Aula Intercultural

Yvan Gastaut est Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Nice et chercheur au Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (CMMC).



-17 septembre 2008-



Racisme / Xénophobie