Imprimer la page

De la « condition ouvrière » à la « condition racaille ». Entre assignation identitaire et actes de résistance

David Puaud, Les mots sont importants, juin 2012


 


Cet article s’inscrit dans le cadre d’un travail de terrain mené depuis 2005 en tant que « praticien-chercheur » au sein d’un service social de prévention spécialisée dans un quartier populaire de province.


Fin octobre  2005, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, prononçait ces paroles lors d’une visite dans un quartier d’Argenteuil : « vous en avez assez de cette bande de racailles ? Eh bien, on va vous en débarrasser ! »


Certains auteurs établirent un lien entre cette « sémantique guerrière » et les émeutes survenues début novembre  2005 comme une des conditions du renforcement de ces violences urbaines.



Article disponible sur le site "Les mots sont importants".


David Puaud est doctorant en anthropologie (EHESS-CEAF). Éducateur spécialisé. 


 

 


-4 juin 2012-



Discrimination




































































































































































Quartiers et périphéries