Imprimer la page

De la discrimination du marché au marché de la discrimination, les fausses évidences de la « lutte contre les discriminations »

Fabrice Dhume, Mouvements n°49, janvier-février 2007

Cet article interroge, à partir d’un exemple détaillé, la façon dont le marché public de la lutte contre la discrimination se constitue en intégrant et en reproduisant les logiques et les critères mêmes de la discrimination. Le marché de la discrimination s’appuie en effet sur le référentiel de l’insertion et de l’intégration, qui organise la logique discriminatoire et la justifie.

Si la logique de marché produit tendanciellement de la discrimination, la structure de ce marché spécifique rend visible la contradiction interne à une action publique organisée autour de la logique gestionnaire des problèmes sociaux. Une action publique contre la discrimination ne peut porter ses fruits qu’à la condition que la norme soit reconstruite collectivement et localement, en situation, à travers un processus qui conflictualise les tensions internes à l’action publique, et en particulier à l’action des intermédiaires de l’emploi.

Cet article, initialement écrit pour un numéro de la revue Raison présente sur les discriminations, jamais paru, a finalement été publié dans la revue Mouvements n°49, janvier-février 2007, pp.128-136.

Télécharger le document (12 pages, 131 ko) depuis la docuthèque du site de l’ISCRA


-13 mars 2007-



Discrimination