Imprimer la page

Discrimination à l’école

Article d’ Elisabeth Deswarte, Psychologie-sociale.com, ...

Jusque dans les années 1950, l’école devait encourager le sujet à s’émanciper en partageant une œuvre collective, en adhérant à des valeurs universelles et elle devait donc l’y aider en lui fournissant un encadrement très rigoureux.

L’école de la république était une école qui séparait en deux camps ; le primaire avec l’obtention du certificat d’étude était davantage réservé aux classes populaires, tandis que le secondaire avec l’obtention du bac et l’entrée vers des études longues étaient plutôt réservés à la bourgeoisie. Cette école n’était donc pas démocratique puisqu’elle était inégale. Mais l’école était cependant peu critiquée à cette période puisqu’elle entretenait l’ « idéologie du don » selon les termes de Bourdieu.

L’école démocratique apparait après les années 1960. Tout le monde a désormais accès à l’école.
On peut voir que de plus en plus de personnes sortent de l’école diplômées.
En effet, on s’aperçoit que de 1980 à 2000 ; le nombre de Sujets sortant sans diplômes ou certificat d’étude a chuté de moitié. Ce chiffre est à mettre en parallèle avec une importante augmentation de 200 % des personnes sortant avec un niveau d’étude supérieur long, et de 50 % sortant avec un niveau d’étude supérieur court, en 20 ans.

Lire l’article
 


-16 mars 2008-



Discrimination / Inégalités