Imprimer la page

Education et frontières sociales. Un grand bricolage

Monique de Saint-Martin et Mihaï-Dinu Gheorghiu (dir.), Michalon, 2010


« La notion de frontière se révèle ainsi essentielle à la compréhension des groupes sociaux et au décryptage de l’espace social. D’une part les frontières délimitent les contours des différents groupes (certains, par exemple »les jeunes des cités« sont identifiés à l’endroit où ils habitent) et établissent la séparation avec les autres. D’autre part, les frontières ouvrent des espaces d’échange et de rencontre pour que les groupes communiquent entre eux, comme lorsque dans les fêtes ou sur les terrains de jeu participent des individus que tout sépare par ailleurs.


Ainsi repérée, cette notion constitue un outil particulièrement pertinent pour réfléchir sur les formes et les modalités des rapports sociaux entre des groupes appartenant à des sociétés touchées par des processus plus ou moins forts de recomposition du social, et de précarisation. »


Compte-rendu sur le site liensocio/lectures

Présentation de l’ouvrage
sur le site de l’éditeur



Education et frontières sociales. Un grand bricolage
Monique de Saint-Martin, Mihaï-Dinu Gheorghiu (dir.)
Michalon
Février 2010
288 pages, 20 €


-29 mai 2011-



Relations familles-école
















































































École et Territoires