Imprimer la page

Émeutes urbaines, sentiments d’injustice, mobilisations associatives

Éric Marlière, SociologieS, Théories et recherches, juillet 2011


Cet article a pour objectif l’appréhension des répertoires de mobilisations politiques des jeunes dits « des cités ». Pour cela, il faut nous intéresser aux modes de vie de ces jeunes structurés depuis plus de trente ans maintenant autour du chômage et de la précarité et des nouvelles formes de ségrégation.
Cette situation engendre chez les jeunes une certaine frustration sociale se manifestant sous la forme d’un sentiment d’injustice plus ou moins diffus.
Si les émeutes urbaines constituent le mode d’action le plus médiatique, un certain nombre de jeunes adultes originaires « des cités » réagissent à travers un ensemble d’initiatives associatives nationales et locales comme le montrent les dernières échéances électorales.


Article en ligne et téléchargement sur le site de la revue SociologieS



Plan

  • Une jeunesse populaire en voie de marginalisation politique et sociale construite comme un « ennemi intérieur »
  • Une jeunesse populaire urbaine au cœur du changement
  • Des nouvelles initiatives éparses à défaut d’une réelle capacité d’action collective
  • Conclusion


-5 septembre 2011-



Quartiers et périphéries