Imprimer la page

Etat, nation et immigration. Vers une histoire du pouvoir

Ouvrage de Gérard Noiriel, Belin, 2001

Gérard Noiriel est un historien indispensable pour tous ceux qui ne se reconnaissent ni dans l’empirisme à tout crin d’une certaine recherche historique, ni dans le seul ciel des idées d’autres écoles, pour tous ceux qui refusent de choisir entre théorie et pratique.
Le recueil d’une quinzaine d’articles qu’il publie retrace son parcours de chercheur au cours des vingt dernières années. Au-delà du bilan personnel, l’auteur travaille à assurer le lien entre les générations d’historiens, alors même que la profession a profondément changé, surtout en histoire contemporaine. Ce livre témoigne également d’une certaine idée du savoir historique, qui se construit dans le débat avec les autres historiens. …
Les articles sont ainsi répartis en trois parties, chacune correspondant à un des grands chantiers historiques auxquels a participé l’auteur  : la première partie est ainsi consacrée au débat sur la "crise" de l’histoire sociale, la seconde reprend l’analyse des grandes mutations qui ont affecté les sociétés contemporaines (révolution industrielle et révolution politique) et la troisième partie porte sur la question du pouvoir.

Note de lecture de Sandrine Saule sur le site Actes de l’histoire de l’immigration


-10 janvier 2008-



Histoire de France, histoire de migrations