Imprimer la page

Ethnicisation : une violence et une défense identitaire

Conférence–débat animée par Vijé Franchi, MFA-ACT, 17 décembre 2008, Marseille

L’ethnicisation consiste à lire et à expliquer les phénomènes sociaux en s’appuyant sur l’ethnicité ou l’appartenance culturelle, religieuse ou communautaire d’une personne ou d’un groupe. Dans le domaine scolaire par exemple : les résultats, les comportements, et les capacités scolaires de l’élève, la qualité des rapports entre l’équipe éducative et les parents d’élèves, ou encore les priorités et les stratégies éducatives de l’école comparées à celles des parents auraient comme facteur de causalité son appartenance culturelle, religieuse ou communautaire.
Lorsqu’une telle pratique s’étend à l’organisation et à la gestion des phénomènes sociaux sous leurs différents aspects, n’y a-t-il pas ancrage des inégalités entre groupes catégorisés et hiérarchisés en fonction de leur statut socioéconomique, politique et culturel minoritaire ou majoritaire en France ?
L’ethnicisation des discours médiatiques qui contribuent à la stigmatisation des publics et des quartiers, ainsi qu’une ethnicisation de plus en plus importante du lien social, n’aggravent-ils pas le sentiment de violence vécu par les acteurs sociaux dans leur rencontre avec les habitants ?

Vijé FRANCHI décortique et explicite les phénomènes de discrimination ethnique en milieu scolaire et particulièrement en zone d’éducation prioritaire. Elle porte à la fois un regard sur les équipes éducatives, parents et élèves. En se basant sur une approche identitaire, Vijé Franchi, bouscule, dérange, et brise des tabous.
Une intervention salutaire pour tous ceux qui s’intéressent à l’évolution de notre système scolaire et à l’avenir de notre société.

Mercredi 17 décembre 2008 à 18h30
Maison des Familles et des Associations (MFA)
Bd. Salvador Allende
13014 Marseille

Maison des Familles et des Associations - tél : 04 91 02 35 75
Approches Cultures & Territoires - tél : 04 91 63 59 88

Vijé FRANCHI est psychologue clinicienne, maître de conférences à l’Institut de psychologie de l’université de Paris V-René Descartes et membre de l’URMIS (Unité de Recherche Migrations et Société). Elle est également analyste des pratiques et formatrice.

Conférence produite par la MFA en collaboration avec ACT et l’ensemble des partenaires associatifs


-5 décembre 2008-