Imprimer la page

Fatma, le bruit des autres

Spectacle de la Cie Caractère(s), Théâtre de Lenche, 7 au 9 mai 2015, Marseille

5 juillet, jour anniversaire de l’indépendance en Algérie. Jour de lessive pour Fatma. Seule sur sa terrasse, elle évoque la difficulté d’être femme de ménage, sa condition de femme, ses voisins, son amour, se joies et colères…son pays : l’Algérie.

Fatma est un texte écrit par un homme qui raconte aussi cette différence fondamentale faite entre les hommes et les femmes. Les mouvements féminins de lutte pour la réalisation des aspirations des femmes se développent au Maghreb, bien que violemment étouffés dès la guerre civile de 1989, ils sont de plus en plus actifs.

Les stratégies que chacune développe pour tenter de prendre part à l’Algérie, Fatma les raconte. Elle raconte ces personnages féminins qui prennent la place de leurs maris ou qui décident de faire de la politique pour tenter de se faire une place, une vraie. Une vraie folie douce ou un véritable changement possible ?

Ce texte, représenté pour la première fois en 1990, nous raconte aussi le processus de démocratisation qui tente alors de se frayer un chemin dans le paysage politique algérien. L’effondrement du parti unique et l’instauration du pluralisme qui suivront les événements d’octobre 1988 vont profondément bouleverser le pays et ouvrir la voie à dix ans de guerre civile.

C’est aussi cette complexité politique que M’Hamed Benguettaf traduit dans ses mots. Comme Fatma, le peuple algérien n’a plus de maître, pas de parents ni de mari, il n’est « la femme de personne, la fille de personne ».

Mais comment rendre la parole à un peuple qui ne l’a jamais prise ? Comment faire entrer tout un peuple en démocratie ? La petite Fatma en est le témoin, elle ne comprend pas grand-chose à tout ça et pourtant d’étonnements en étonnements, de personnages en personnages, elle tisse avec humour, émotion et naïveté son histoire et devient miroir des femmes et de leurs paroles et miroir de la Grande Histoire.


Théâtre
7 au 9 mai 2015
Jeudi 7 à 19h / Vendredi 8 et samedi 9 à 20h30
Friche du Panier
96, rue de l’Evêché
13002 Marseille

Cie Caractère(s)
Texte : M’hamed Benguettaf
Mise en scène : Cécile Le Meignen et Mikaëlle Fratissier
Interprétation : Mikaëlle Fratissier

Pour cette création, la compagnie a bénéficié d’un accueil en résidence au Théâtre de Lenche.

Tarifs : 
Général : 8 € 
/ Bénéficiaires minimas sociaux : 2€ 

Réserver vos places :

Par téléphone : 04 91 91 52 22 
ou par mail lenche[@]wanadoo.fr 


Les places sont à retirer en caisse au plus tard 15 minutes avant le début du spectacle. 
Pour éviter une attente fastidieuse en caisse les soirs de représentation, nous vous recommandons d’acheter vos places à l’avance sur notre site internet (paiement sécurisé).

Ce spectacle est programmé dans le cadre du festival Voyages en solitaire(s) au Théâtre de Lenche qui aura lieu du 21 avril au 16 mai.

Toutes les infos sur le site du Théâtre de Lenche


-7 mai 2015-



Théâtre / Immigration / Engagement