Imprimer la page

Féminisme et ethnicité : penser et lutter (mars 2012)


 


À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes et de l’exposition Du pluriel dans le féminisme (du 12 au 16 mars au Centre social l’Agora), Approches Cultures et Territoires, en collaboration avec Perspectives Plurielles, vous propose un dossier sur l’approche de la « race » et les effets de la « racialisation » au sein du mouvement féministe ainsi que l’articulation entre « race » et genre dans les discriminations.



Crédit photo : Eva The Weaver/Flickr/CC

Articuler genre et race dans la lutte contre les discriminations


L’articulation entre discriminations sexistes et discriminations racistes ne va pas sans poser de questions, que ce soit du point de vue de la loi, de la pensée ou du vécu des victimes.


Les enjeux de catégorisation. Rapports de domination et luttes autour de la représentation dans les sociétés post-migratoires.
Marco Martiniello et Patrick Simon, Revue européenne des migrations internationales, 2005


Articuler les rapports de sexe, de classe et interethnique. Quelques enseignements du débat nord-américain
Revue européenne des migrations internationales, 2005


Les discriminations au féminin pluriel
Revue Hommes & Migrations n°1292, 2011

Féminisme et minorités


Le genre des femmes noires se construit-il différemment de celui des femmes blanches ? Les hommes et les femmes vivent-ils les discriminations racistes de manière similaire ? La prise en compte de l’ethnicité par le mouvement féministe ravive le débat entre universalisme et essentialisme.


Faire le genre, la race et la classe. Introduction à la traduction de « Doing Difference »
Anne Revillard et Laure De Verdalle, Terrains et travaux, 2006


Genre, migration et ethnicité. Perspectives féministes en Grande-Bretagne
Cathie Lloyd, Les Cahiers du CEDREF, 2000


A qui appartiennent les femmes ? L’ « arraisonnement des femmes » par les mouvements sociaux mixtes et leur possible autonomisation : une analyse féministe (PDF)
Jules Falquet, Organisation internationale de la Francophonie (Colloque « Classe, ethnicité, genre »), 2007


À propos de La matrice de la race d’Elsa Dorlin
Anna Terwiel, La Vie des Idées, 2007


Effets de la migration sur le femmes et sur les rapports sociaux de sexe. Au-delà des visions binaires
Nasima Moujoud, Les Cahiers du CEDREF, 2008


Entre classe, race et genre ? Retour sur la participation ou la non participation des "jeunes de banlieue" aux émeutes de l’automne 2005
Sarah Mazouz, Terra, 2007


Quelques notions pour penser l’articulation des rapports sociaux de « race », de classe et de sexe
Francesca Scrinzi, Les Cahiers du CEDREF, 2008

Le féminisme noir aux États-Unis


Les États-Unis sont le pays où ces questions d’articulation entre race et genre ont en premier émergé. Dans les années 1960 et 1970 y apparait le Black feminism. Il porte la contestation dans deux directions : d’un côté le mouvement féministe américain (pour cause de racisme), de l’autre le mouvement noir (pour cause de sexisme). Il aboutit à la revendication d’une identité multiple (femme, noire, lesbienne, ouvrière, etc.) pour « penser la simultanéité de l’oppression ».


Qu’est ce que le « black feminism » ?
Arlette Gautier, nonfiction.fr, mai 2008


Pour en finir avec le pseudo-féminisme : le « Black feminism »
Les indigènes du Royaume, mars 2010


Le Combahee River Collective, pionnier du féminisme noir. Contextualisation d’une pensée radicale
Jules Falquet, Les Cahiers du CEDREF, 2006

À voir aussi


Le 8 mars : histoire et programme de la Journée internationale des Femmes 2012 à Marseille sur le site du CIDFF 13


Genre et ethnicité régionale dans les fictions françaises récentes : l’exemple de la Corse (vidéo)
Pascal Génot, TéléCampusProvence, 2011


-8 mars 2012-



Femmes / Féminisme / Genre