Imprimer la page

Formation : Genre, mixité, altérité : comprendre les dynamiques à l’œuvre

Cycle de formation proposé par ACT

« Faîtes-en vos égaux afin qu’ils le deviennent. » — Jean-Jacques Rousseau

De l’école à l’entreprise, de l’accueil administratif au travail social, de la consommation aux transports, la mixité est au coeur de nombreuses préoccupations. On parle d’égalité, de parité, de justice, mais que faisons-nous de tous ces mots, ces principes, ces valeurs au quotidien ? La proposition d’ACT est d’aborder ces questions sur la base d’un lien à construire entre des inégalités nées sur le terreau des stéréotypes, des préjugés, des ignorances (notamment sexisme, xénophobie, homophobie, etc. ) avec des facteurs d’exclusion historiquement construits tels que race, classe, appartenances religieuses, etc. Et inversement, comment les discriminations racistes, de classe, de culture recoupent-elles d’autres formes de discrimination ? Plus fondamentalement, la mixité pose la question de l’hétérogénéité : peut-on parler d’hétérogénéité souhaitable, gérable ? La division H/F est l’un des modes de domination les plus répandus. L’égalité des sexes ne peut être réduite à une approche quantitative, contrôlée et contrôlable, mais pose la question du genre dans sa complexité sociale, historique, anthropologique. Elle ne peut se traiter de manière séparée et mécaniste. Les chemins qu’empruntent les femmes et les hommes sont imprévisibles, faits d’errances, de détours, de questionnements. Les personnes qui oeuvrent dans le champ de la lutte contre les discriminations peuvent se sentir isolées ou manquer d’outils d’analyse pour mieux décoder cette complexité et envisager une cohérence d’actions. Aborder les questions relatives à la citoyenneté en croisant l’approche autour de l’altérité et l’approche par le genre ne permet-il pas d’ouvrir de nouvelles perspectives de compréhension et de professionnalisation ?

Enjeux de la formation

ACT propose dans cette formation :
d’entrer, à partir d’exemples tirés du quotidien des participants (appel à l’expérience) dans la compréhension de ce que sont la citoyenneté, l’égalité, le genre et les discriminations.
de réunir des outils théoriques et pratiques nous permettant de mieux comprendre les inter-relations entre genre, race, classe et religion
de lire de manière critique des analyses de type ethnique, nationale, religieuse
de faire de la question du genre un levier pour mieux comprendre notre travail et le transformer.

Contenus

  • Comprendre la nature et les formes que prennent les stéréotypes en matière de « mixité », le poids des représentations et les valeurs en tension.
  • Le genre comme concept : approche critique de la notion dans sa construction historique, juridique, anthropologique et socio-politique.
  • Le genre comme objet de travail venant questionner nos pratiques professionnelles au regard des différents modes de domination.

Objectifs

  • Favoriser le questionnement des pratiques professionnelles par la mise en évidence des représentations et des préjugés.
  • Comprendre les articulations entre la lutte contre les discriminations sexistes et la lutte contre les discriminations raciales.
  • Outiller les professionnels pour la construction de projets autour de la lutte contre les discriminations.

Public

ACT entend par cette formation soutenir les animateurs, formateurs, enseignants, éducateurs, travailleurs sociaux, professionnels des collectivités territoriales et tous ceux qui dans leurs activités professionnelles et/ou associatives veulent agir contre les discriminations existantes sur les terrains du travail, de l’éducation, de la culture, de la vie quotidienne, etc.

Durée

Trois jours.

Références

N. Guénif, F. Lorcerie, H. Belhandouz, J.P Zirotti, S. Bouamama, J.P Payet

 

Déclaration d’activité en tant que prestataire de formations
enregistrée auprès du préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur
sous le numéro 93.13.15132.13. Cet enregistrement ne vaut pas agrément
de l’État.


-2 juin 2016-