Imprimer la page

Frontex : l’Europe en guerre contre un ennemi qu’elle s’invente

Café-repaire, 6 mai 2014, Château-Arnoux Saint-Auban

L’agence européenne pour la gestion de la coopération aux frontières extérieures des États membres de l’Union européenne, dite Frontex, a été créée le 26 octobre 2004. 
Frontex coordonne les opérations conjointes en mer, aux frontières terrestres et dans les grands aéroports européens en vue de contrôler les migrants selon leur provenance et leur nationalité. Des équipes rapides peuvent être déployées en cas de "crise" aux frontières. Frontex organise également des « opérations de retour conjointes ». Elle mène aussi des activités de formation des gardes-frontières. Enfin l’agence coordonne le partage d’information et de système d’information. Avec Frontex, la technologie militaire s’applique au contrôle des frontières européennes.
Plusieurs rapports d’ONG ont fait état de situations durant les quelles les droits fondamentaux pourraient avoir été enfreints durant certaines activités de Frontex : la protection contre le refoulement ; le droit de demander l’asile ; la protection contre les traitements inhumains ou dégradants ; le droit de quitter tout pays y compris le sien ; la protection contre les expulsions collectives ; la protection des données personnelles ; et la protection contre toute forme de discrimination. Dans ce contexte, l’adoption d’une stratégie des droits fondamentaux est essentielle.

Présentation de l’agence Frontex et de la campagne FRONTEXIT sur le site de la CIMADE

Marie-Dominique Aguillon, l’intervenante, est chargée de projets à la Commission Solidarités internationales de la CIMADE.


Mardi 6 mai 2014 à 18h00
Café-repaire de Là-bas si j’y suis
Le Stendhal / Centre culturel Simone Signoret
04160 Château-Arnoux Saint-Auban


-6 mai 2014-



Migrations