Imprimer la page

Histoire de France : crise de l’identité nationale

Suzanne Citron, Dialogues Politiques, janvier 2003

"Dans l’idéologie nationale, l’élitisme républicain qui valorise UN modèle social, coïncide en fait avec l’occultation et la dénégation de la diversité des cultures. L’intégration est pensée comme une " montée " sociale impliquant l’abandon de sa culture, voire de sa langue d’origine."

"L’histoire de France - et les idées reçues - porteraient à croire que la France est une nation très ancienne, plus que millénaire. Mais quand commence-t-elle ? Vercingétorix, Clovis, Hugues Capet ?
En réalité, le mot nation au sens où nous l’entendons aujourd’hui est une invention de la Révolution française et son intériorisation par la médiation de l’école de la IIIème République est encore plus récente."

Texte publié dans Dialogues Politiques - revue plurielle de science politique, n°2, ,anvier 2003. 

Lire l’article sur le site de la LDH - Toulon


-19 février 2007-



Histoire de France, histoire de migrations