Accueil > Ressources

Spectacles

Histoire universelle de Marseille d’après Alessi Dell’Umbria

Pièce de théâtre, Manifeste Rien-Théâtre de l’Oeuvre, 18 mars 2017, Marseille


Par le collectif Manifeste Rien

D’après Alèssi Dell’Umbria (Éditions Agone)

Ce spectacle permet de découvrir la citoyenneté à partir de la création même de la Cité. L’organisation politique et culturelle des villes du moyen âge inspira les mouvements populaires de la révolution française. La république est la « res publica » ; la chose publique. La comédienne interprète avec humour et panache les protagonistes de différentes époques : Henri IV, Louis XIV, Robespierre ; mais aussi les troubadours, les poissonnières, les prisonniers… Une adaptation faite de trahison, de poésie et d’émeutes : mille ans d’histoire pour une comédienne sur un plateau nu. Tel est le défi, « le paratge » comme on disait jadis. Un théâtre épique pour découvrir une riche expérience d’émancipation. Un combat qui se poursuit avec les mutations urbaines que connaissent aujourd’hui les grandes villes européennes. S’offre alors, à la sagacité du spectateur, le modèle d’intégration républicain, et crée à nouveau ce lien indispensable entre le local et l’universel.

Texte : Alèssi Dell’ Umbria / Adaptation : Jeremy Beschon & Virginie Aimone / Mise en scène : J.Beschon / Comédienne : V. Aimone / Lumière : Fabrice Giovansili / Diffusion : Iris Kaufmann – FeM / Assistante production : Marie Anne Robveille.

Durée du spectacle : 1 heure.

Samedi 18 mars 2017 à 20h
Théâtre de l’Oeuvre
1 rue Mission de France
13001 Marseille

En présence
d’Alèssi Dell’Umbria


Dans le cadre du lancement de la semaine de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (du 18 au 26 mars).

Tarifs : 15€ / 8€ (personnes en situation de handicap, minima sociaux, étudiants)


Réservations : reservation@theatre-oeuvre.com

+ d’infos sur le site du Théâtre de l’Oeuvre

Dans la presse … 

« Le mérite de faire passer un texte savant en toute simplicité : une spécialité de la compagnie Manifeste Rien. Mission accomplie ! » César


« Remarquable interprète, Virginie Aimone incarne cette résistance marseillaise. » Zibeline


« Pourquoi une ville de 2600 ans garde si peu de traces de son histoire ? Pourquoi les enfants d’immigrés se sentent si fortement attachés à leur ville ? Pourquoi la mauvaise réputation a fait si soudainement place à la mode, au fun touristique et culturel ? Autant de questions et d’affects auxquels répond ce spectacle » Hommes & Migrations

Manifeste Rien propose un travail entre spectacle et sciences pour partager les richesses et la complexité de nos sociétés. A leur répertoire « les 3 exils d’Algérie », « la marseillaise et cætera », « CHACAL, La fable de l’exil », « Le Massacre des Italiens », « Une histoire populaire des Etats Unis »…

 

Rendez-vous d'ACT

La Fabrique du Regard #3 : Figures de l’altérité

Cycle de conférences, Avril-Décembre 2018, Marseille, ACT-BMVR-MHM à suivre

FEMME(S) ET RÉSISTANCE(S) D’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui

Festival, 21-30 novembre 2018, Théâtre de l’œuvre, Compagnie mémoires vives, Marseille à suivre

Autres actualités

LE 30 NOVEMBRE C’EST SANS NOUS ! LE 1er DECEMBRE C’EST 100% NOUS

Deux journées de lutte pour protester contre les inégalités structurelles, le racisme, la ségrégation et le mépris permanent. Collectif Rosa Parks à suivre

Chacal, La fable de l’exil, d’après Tassadit Yacine

Pièce de théâtre, 25 Novembre 2018, Marseille, Manifeste Rien à suivre

Tes cheveux démêlés cachent une guerre de sept ans

Projection, Collectif Mémoires en marche, 23 Novembre 2018, Marseille, Alhambra à suivre

Association Histoire et Patrimoine Seynois : 19ème colloque annuel

24 novembre 2018, La Seyne sur Mer, HPS à suivre

Ressources

FEMME(S) ET RÉSISTANCE(S) D’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui à suivre
Salon de Provence : le territoire, entre mémoires et histoire. Expériences vécues, expériences tues à suivre
L’histoire de l’immigration disparaît des programmes de lycée ? à suivre
« Les multinationales n’ont jamais affranchi aucun peuple de la domination coloniale » à suivre
Sur l’immigration, la gauche n’a plus les mots à suivre

Mise à jour : mardi 20 novembre 2018 | Mentions légales | Plan du site |