Imprimer la page

Institutionnalisation de la xénophobie en France

Revue en ligne Asylon(s) n°4, Observ.i.x / Réseau TERRA, mai 2008


L’institutionnalisation de la xénophobie, à la fin du XXème siècle est liée à des transferts de différents dispositifs juridiques, politiques, éducatifs, médicaux, sociaux ou urbanistiques, élaborés et mis en oeuvre dans les colonies puis appliqués en métropole aux "colonisés immigrés" puis, après les indépendances, aux immigrés. (...)
En relation avec des phobies antimigratoires qui s’amplifient, les identités sociales de certaines catégories de personnes, perçues comme immigrées, sont de plus en plus stigmatisées tant par les acteurs gouvernementaux que par les citoyens ordinaires, comme à l’origine d’un problème public, qui est moins celui de l’identité nationale que de l’altérité sociale.


Revue intégralement en ligne (plus de 30 articles) sur le site du réseau Terra



PARTIE 1 : Cultures colonialistes et antimigratoires


Black History Month et Journée de Célébration. L’institutionnalisation de la mémoire de la Traite Négrière, de l’esclavage et de son abolition aux Etats-Unis et en France à partir du calendrier
Amzat Boukari-Yabara


Quelle conscience postcoloniale française ? L’exemple du débat politique et intellectuel autour de la mémoire coloniale
Noemi Michel


Droit de vote : de l’exclusion des indigènes colonisés à celle des immigrés
Hervé Andres


Colonisés-immigrés et “périls migratoires” : origines et permanence du racisme et d’une xénophobie d’Etat
Olivier Le Cour Grandmaison


L’immigration organisée. Construction et inflexions d’une matrice de politique publique (1910-1930)
Benoît Larbiou


Purifier le territoire. De la lutte antimigratoire comme laboratoire sécuritaire (1968-1974)
Mathieu Rigouste


La Corse, une figure rhétorique du racisme
Marie Peretti-Ndiaye


Politique migratoire et instrumentalisation de la question du genre en contexte post-colonial. Le cas des ’’mariages forcés’’
Sandrine Durand


PARTIE 2 : L’altérité immigrée constituée en problème


Le paria politique : constructions cinématographiques d’une altérité apyre et anthropologie différentialiste aux Etats-Unis
Younes Abouyoub


La question de la langue comme instrument de la violence institutionnelle
Ludmila Acone


Le problème de l’origine étrangère. Entre nature et culture - Catégorisation et problématisation de la question de l’origine étrangère dans les discours publics
Benoît Larbiou


L’immigration étrangère en Guyane : entre stigmatisation et stratégie de récupération
Isabelle Hidair


Les Roms de Seine-Saint-Denis. Un éternel provisoire
Jean-Baptiste Duez


Les savants « héritiers de l’immigration » : un problème ? Controverses autour de la mobilisation pour un « collège Abdelmalek Sayad »
Victor Collet


Quelle place pour qui dans les entreprises françaises ? - La « diversité » : un cache-sexe pour des représentations raciales
Aurélie Jeantet, Pierre Lenel et Emmanuelle Savignac


PARTIE 3 : Des pensées limitées par la crainte de l’autre


Images de l’Autre dans les manuels scolaires d’Histoire et de Géographie des années 1950 au début des années 1980 - Vision d’une génération ?
Alexandre Blanc


L’école et l’altérité : crispation identitaire et crispation institutionnelle
Audric Vitiello


La « mauvaise langue » des « ghettos linguistiques » : la glottophobie française, une xénophobie qui s’ignore
Jo Arditty et Philippe Blanchet


Traduire les frontières. Langue maternelle et langue nationale
Rada Iveković


L’Ecole de Copenhague en Relations Internationales et la notion de « sécurité sociétale ». Une théorie à la manière d’Huntington
Salim Chena


De l’application professionnelle des routines journalistiques à la production du racisme ordinaire La couverture de l’affaire du foulard islamique par les médias d’élite français (avril 2003- mars 2004)
Mathilde Bereni


La candidature Turque et la construction subjective d’un « autre » à la communauté des européens : une analyse systématique des discours de la presse en France, en Belgique et en Grande-Bretagne.
Mathieu Petithomme


Circulations entre catégories du sens commun, catégories administratives, catégories statistiques : à propos du débat sur les statistiques ethniques
Maryse Tripier


PARTIE 4 : Des politiques de mise à l’écart des étrangers


La situation juridique de l’étranger en France ou l’insécurité juridique comme moyen de régulation de l’immigration
Lionel Galliano


La catégorie en droit des étrangers : une technique au service d’une politique de contrôle des étrangers
Ségolène Barbou des Places


Politique de diversité ou politique de diversion ? Du paradigme public de lutte contre les discriminations à sa déqualification juridique
Olivier Noël


De SONACOTRA à ADOMA (1992-2006). Eléments de cartographie des nouvelles institutions de gestion de l’immigration et de l’intégration
Marc Bernardot


Flexi-insécurité dans un secteur en tension : processus de segmentation statutaire et ethnique du marché des saisonniers étrangers dans l’agriculture
Béatrice Mesini


La négociation de la politique européenne en matière d’asile. Enjeux, luttes et dynamiques institutionnelles
Nikolas Kountouris


L’« européanisation » des politiques d’asile en Amérique du nord
Caroline Lantero


L’étranger rendu visible au Maghreb - La voie ouverte à la transposition des politiques juridiques migratoires européennes
Delphine Perrin



-18 septembre 2008-



Racisme / Xénophobie