Imprimer la page

Je fais un rêve

Martin Luther King, Bayard (réédition), avril 2008

" L’histoire est la longue et tragique illustration du fait que les groupes privilégiés cèdent rarement leurs privilèges sans y être contraints. Il arrive que des individus soient touchés par la lumière de la morale et renoncent d’eux même à leurs attitudes injustes, mais mes groupes ont rarement autant de moralité que les individus. Nous avons douloureusement appris que la liberté n’est jamais accordée de bon gré par l’oppresseur ; elle doit être exigée par l’opprimé. Franchement, je ne me suis jamais engagé dans un mouvement d’action directe à un moment jugé « opportun », d’après le calendrier de ceux qui n’ont pas indûment subi les maux de la ségrégation. "
 
Présentation et commande (12 €) sur le site de l’éditeur
 
Le collectif Les Mots sont importants (LMSI) propose en texte intégral Pourquoi nous ne pouvons pas attendre, lettre de la geôle de Birmingham (1963)


-12 juin 2008-



Racisme / Xénophobie