Imprimer la page

Je t’écris de Mantes, ma jolie...

Chakib Lahssaini, Seuil, février 2007

" Cette année, je suis retourné dans mon quartier à Mantes-la-Jolie, au Val-Fourré pour être précis. Pour vous parler d’un garçon nommé Daoud. Ici, on se ressemble tous un peu. Alors, forcément, Daoud et moi, on est un peu pareils. Comme moi, il a grandi là, dans ce quartier d’où je vous écris ; une histoire comme une poupée russe avec, à l’intérieur, d’autres histoires magnifiques, tragiques, drôles. Derrière, il y a la vie : magnifique, tragique, drôle. Et il y a le regard de Daoud : tendre, cinglant, touchant.

Curieux comme les sentiments d’amour et d’amitié s’égarent quand il s’agit de parler des quartiers. Nous ne sommes pas des chiffres, ni des statistiques, ni des catégories sociales, ni des issus-de-l’immigration. Nous sommes, c’est tout. On est là. On traverse cette société, la même que la vôtre. Parfois, c’est elle qui nous traverse, qui nous fend, nous casse. Déjà qu’on était un peu éparpillés. On voudrait que, parfois, elle nous répare aussi. En attendant, on vit. Et c’est marrant de vivre... "


Je t’écris de Mantes, ma jolie...
Chakib Lahssaini

Editions du Seuil
Biographies-Témoignages
186 pages
15 euros


-3 avril 2007-



Culture populaire