Imprimer la page

Jeanne de la Zone

Frédérique Jacquet & Etienne Davodeau, éditions de l’Atelier, octobre 2008

Le livre s’ouvre sur le récit d’une enfance rêvée et pourtant bien réelle. Nous sommes en 1900. Jeanne habite avec ses parents une bicoque de la Zone derrière les fortifications de Paris. Elle mène la vie de toutes les filles pauvres de son temps. Mais elle existe par elle-même, se bat et met le monde en questions.
Suit une partie documentaire : une ballade dans les mots pour aller à la rencontre du monde d’avant et le mettre en questions. « Chiffonnier, est-ce bien un vrai métier ? Une grand-mère d’Aubervilliers racontait à sa petite-fille des histoires de " méchants bohémiens qui la prendraient et la vendraient aux chiffonniers de la Zone " si elle n’était pas sage. »
Enfin, cent ans après, dans le quotidien d’une famille de la banlieue parisienne, la mémoire de Jeanne se transmet.

Présentation sur le site des éditions de l’Atelier

Frédérique Jacquet est archiviste, conservateur du patrimoine et auteure de Douce banlieue (avec Gérard Mordillat), paru en 2005 aux Éditions de l’Atelier.
Etienne Davodeau est auteur de bande dessinée. Son livre le plus connu, Les mauvaises gens, a reçu le Grand Prix de la critique, le Prix du scénario et celui du public au festival d’Angoulême.

Jeanne de la Zone
Etienne Davodeau, Frédérique Jacquet
éditions de l’Atelier
108 pages
18 €


-23 octobre 2008-



Histoire et mémoires
























































































































































































































Culture populaire







































































































Quartiers et périphéries