Imprimer la page

Jeunes maghrébins, un groupe sociologiquement pertinent ?

Jean-Pierre Zirotti, Enquête /Cahiers du CERCOM n°6, 1991

À l’occasion d’un colloque dans le cadre duquel Roger Establet avait bien voulu jouer le rôle de discutant d’un texte introductif au débat sur la question de la scolarisation des « immigrés » (Zirotti, 1988), celui-ci remit en question la pertinence sociologique de la catégorie « enfants de travailleurs immigrés » (Establet, 1988). Il n’était pas alors explicitement question de « Maghrébins » mais d’« enfants de travailleurs immigrés », dont ils représentaient d’ailleurs l’essentiel des effectifs enquêtés. (...)

La question n’était donc plus de savoir si l’opposition entre l’origine nationale et l’origine étrangère était recevable mais de comprendre comment certaines caractéristiques sociales des élèves « immigrés », après les avoir identifiées, pouvaient être porteuses d’un tel effet.

Lire l’article en ligne (7 pages) sur le site Revues.


-21 mai 2007-



Quartiers et périphéries