Imprimer la page

L’École relève-t-elle le défi ethnique ?

Compte-rendu de l’intervention de Françoise Lorcerie, rencontres de l’OZP n° 72, 2 avril 2008

« Pour Max Weber, l’ethnicité est un des grands modes de construction sociale de la différence, mais, cependant, « les ethnies sont un fourre-tout inutilisable. » Une ethnie est une construction sociale qui se présente et est perçue comme le constat d’une réalité, se référant à l’origine, au sang, aux racines, à un territoire… C’est une croyance, une représentation sociale partagée qui se déploie à l’encontre d’autres, dans un imaginaire racial et un rapport asymétrique de domination. Elle traduit un jugement de valeur : eux et nous ne partageons pas les mêmes valeurs, « eux » s’écartent de la norme. En résumé, une ethnie désigne un groupe sujet ou objet de processus ethniques. »

Cinq ans après la parution de l’ouvrage L’école et le défi ethnique, qu’elle a dirigé, Françoise Lorcerie fait le point sur l’évolution de la question de l’ethnicité à l’école.

Compte rendu de l’intervention en ligne et en téléchargement sur le site de l’Observatoire des Zones prioritaires (OZP)

 


-29 octobre 2008-



École et ethnicité