Imprimer la page

« L’Education Populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu ! », une autre histoire de la culture

Conférence gesticulée par Franck Lepage, 29 septembre et 1er octobre 2010, Marseille et Saint-Auban


" Et donc, en 1944, Mesdames et Messieurs, en France, on crée dans le Ministère de l’éducation nationale une chose incroyable, pour laquelle il aura fallu une Shoah de vingt millions de morts pour qu’on accepte cette idée. Cette idée toute bête, c’est qu’il est de la responsabilité de l’État de prendre en charge l’éducation politique des adultes. (...)
Et Mademoiselle Faure est chargée de ça, chargée de recruter des instructeurs nationaux d’éducation populaire. Elle va aller chercher dans ce que l’on appelle à l’époque " la culture populaire ".
C’est un truc qui a disparu depuis que maintenant il y a la Culture. La culture a cessé très rapidement d’être populaire. On va donc chercher des gens du cinéma, des professionnels : Monsieur Chris Marker en fera partie un jour ; de la radio : Monsieur Pierre Schaeffer, qui va créer Radio France. On va chercher des gens du théâtre : Monsieur Hubert Gignoux ; on va chercher des gens du livre, des écrivains. On va chercher des économistes, on va chercher des ethnologues, on va chercher des professionnels du champ culturel. "


Présentation, vidéo et ressources sur le site de la SCOP le Pavé


Mercredi 29 septembre 2010 à 20h30
Espace culturel Busserine
rue Mahboubi Tir 13014 Marseille
Tél : 04 91 58 09 27


Vendredi 1er octobre 2010 à 19h
Maison des Jeunes et de la Culture
04160 Château Arnoux Saint-Auban

Tél : 04 92 64 17 24



 Le samedi 2 octobre, le Pavé et la MJC de Saint-Auban proposent un atelier de désintoxication de la langue de bois.


-1er septembre 2010-



Histoire de l’éducation








































































Culture populaire