Imprimer la page

L’arabe, une langue « communautaire » ? C’est surtout une matière oubliée de l’école

Article d’Anne-Aël Durand, Le Monde, 27 mai 2016

« Une pensée identitaire qui prône l’exclusion et le repli sur soi d’une virulence inouïe, un combat populiste et démagogique qui instrumentalise l’école de la République à des fins idéologiques inavouées, qu’il ne faut pourtant pas hésiter à qualifier de profondément xénophobes » : la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, a de nouveau condamné, dimanche 29 mai dans le Journal du dimanche, les propos d’Annie Genevard lors des questions au gouvernement à l’Assemblée.

Le 25 mai, la députée Les Républicains (LR) du Doubs a affirmé que l’introduction de la langue arabe dans les programmes scolaires, alors que « des langues anciennes qui sont nos racines ou des langues européennes comme l’allemand » voient leur enseignement réduit, « divisera[it] les Français » et encouragerait le communautarisme.

Le Monde fait le point sur les différentes déclarations des politiques concernant l’enseignement de l’arabe à l’école.


L’arabe, une langue « communautaire » ? C’est surtout une matière oubliée de l’école
Anne-Aël Durand, Le Monde
27 mai 2016

À lire sur le site du Monde.


-3 octobre 2016-



Éducation interculturelle / Diversité







































































































Langues et cultures