Imprimer la page

L’archétype rêvé du réfugié. Les « vrais » réfugiés d’antan versus les « faux » d’aujourd’hui

Karen Akoka, Plein droit n°90, octobre 2011


L’idée selon laquelle les étrangers qui sollicitaient l’asile jusqu’au milieu des années soixante-dix étaient de « vrais » réfugiés, à la différence des demandeurs d’asile d’après la fermeture des frontières à l’immigration de travail en 1974, est aujourd’hui largement répandue.
Contre cette idée d’un « détournement » de la procédure d’asile par les demandeurs, d’autres défendent, au contraire, celle d’un détournement de la convention de Genève par les institutions.
Dans un cas comme dans l’autre, c’est faire l’impasse sur la nature éminemment construite de la qualité de réfugié et éminemment politique de la convention.


Article en ligne sur le site du GISTI


Présentation de la revue Plein droit n°90 « Réfugiés clandestins », octobre 2011



Sommaire


Édito


 La Cour de cassation n’aime pas les enfants


Dossier — Réfugiés clandestins

  •  Révolutions arabes : des héros, mais de loin
  •  Des impasses à mourir
  •  Accueillir, protéger ou écarter les réfugiés
  •  L’archétype rêvé du réfugié
  •  Turquie : le HCR contre les réfugiés ?
  •  L’encampement du monde
  •  L’asile en Europe : une hypocrisie ?


Jurisprudence [Cahier central]

  •  Réadmissions « Dublin II », droit d’asile et droit de recours


Hors-thème

  •  Les sages capitulent
  •  Minima sociaux : nouvelle préférence nationale


Mémoire des luttes

  •  Solidarité avec les travailleurs immigrés


Ont collaboré à ce numéro : Michel Agier, Karen Akoka, Jean-Pierre Alaux, Véronique Baudet-Caille, Emmanuel Blanchard, Mathilde Blézat, Pauline Boutron, Anne-Sophie Bruno, Violaine Carrère, Jean-François Dubost, Nathalie Ferré, Patrick Henriot, Noura Kaddour, Luc Legoux, Danièle Lochak, Antoine Math, Claire Rodier, Serge Slama, Laurence Sinopoli, Alexis Spire.


9 € + 1,90 € de frais d’envoi


-7 novembre 2011-



Provence terre des refuges
























Migrations