Accueil > Ressources

Spectacles

L’écrivain et la conscience

Spectacle, collectif Manifeste Rien, 22 et 23 janvier 2015, Marseille

Poète et romancier à succès dès ses 22 ans, les choses semblaient bien se présenter pour Stig Dagerman. Mais comment se construire avec un père poseur de rails et une enfance passée avec des grands parents paysans si l’on veut rester fidèle à sa classe ? Si l’on veut écrire pour les classes populaires et que l’on sait que seuls ceux qui ont assez à manger ont le loisir de s’apercevoir de son existence ? Sans parler du fait que l’engagement anarchiste du poète se heurte inévitablement aux représentants auto-proclamés du peuple qui aimeraient rester les seuls garants de l’art et de la lutte populaires. Et puis il y a les femmes à qui l’on offre son cœur brulant, et la poésie qu’il faut poursuivre comme un patient travail d’artisan si l’on ne veut pas gâcher son talent dans les salons des gendelettres de la culture « légitime ».

Du court article de presse au long roman existentialiste en passant par la poésie et le théâtre, Stig Dagerman fouille les états d’âme aux prises avec les rôles sociaux dans les sociétés modernes. Il est notamment l’auteur de Notre besoin de solitude est impossible à rassasier.



Les 22 et 23 janvier à 20h30
Théâtre de Lenche
4, place de Lenche (Marseille 2e)

L’Écrivain et la Conscience, d’après Stig Dagerman par le collectif Manifeste Rien. Un création des « Emporte pièces » (adaptations d’œuvres de sciences humaines).

Comédienne : Virginie Aimone
Mise en scène : Jeremy Beschon
Texte aux éditions Agone : La Dictature du chagrin & autres écrits amers (1945-1953).

La représentation sera suivie d’un débat en présence de Charles Jacquier. Ancien directeur de la collection « Mémoires sociales » (Agone), Charles Jacquier s’intéresse à l’histoire du syndicalisme révolutionnaire qui revendique l’autonomie ouvrière et la nécessité d’une culture prolétarienne, notamment en littérature – un courant dans lequel s’inscrit Stig Dagerman.

Le site du Collectif Manifeste Rien

Rendez-vous d'ACT

La Fabrique du Regard #3 : Figures de l’altérité

Cycle de conférences, Avril-Décembre 2018, Marseille, ACT-BMVR-MHM à suivre

Salon de Provence : le territoire, entre mémoires et histoire. Expériences vécues, expériences tues

Rencontre ACT RHMIT Centre social Mosaïque, 16 Novembre 2018, Salon de Provence à suivre

FEMME(S) ET RÉSISTANCE(S) D’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui

Festival, 21-30 novembre 2018, Théâtre de l’œuvre, Compagnie mémoires vives, Marseille à suivre

Autres actualités

LE 30 NOVEMBRE C’EST SANS NOUS ! LE 1er DECEMBRE C’EST 100% NOUS

Deux journées de lutte pour protester contre les inégalités structurelles, le racisme, la ségrégation et le mépris permanent. Collectif Rosa Parks à suivre

Chacal, La fable de l’exil, d’après Tassadit Yacine

Pièce de théâtre, 25 Novembre 2018, Marseille, Manifeste Rien à suivre

Tes cheveux démêlés cachent une guerre de sept ans

Projection, Collectif Mémoires en marche, 23 Novembre 2018, Marseille, Alhambra à suivre

Association Histoire et Patrimoine Seynois : 19ème colloque annuel

24 novembre 2018, La Seyne sur Mer, HPS à suivre

Ressources

FEMME(S) ET RÉSISTANCE(S) D’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui à suivre
Salon de Provence : le territoire, entre mémoires et histoire. Expériences vécues, expériences tues à suivre
L’histoire de l’immigration disparaît des programmes de lycée ? à suivre
« Les multinationales n’ont jamais affranchi aucun peuple de la domination coloniale » à suivre
Sur l’immigration, la gauche n’a plus les mots à suivre

Mise à jour : mardi 6 novembre 2018 | Mentions légales | Plan du site |