Imprimer la page

L’émancipation ne doit pas être réservée à ceux qui lisent

Entretien avec Emmanuel Daniel, Revue Ballast, janvier 2016

Nous savons tous que la société marche sur la tête ; reste à attendre le soulèvement, le grand, celui qui décidément tarde à venir — d’ici là, continuons d’annoter les marges des essais et d’écrire des articles de « confort et réconfort dans le radicalisme de papier des enclos universitaires ».

Emmanuel Daniel, l’auteur d’un Tour de France des alternatives paru en 2014, se porte en faux : pourquoi attendre quand tant se trouve déjà à portée de mains ?

Il a sillonné le pays durant deux ans, à la rencontre de nombreuses expériences locales et concrètes (qui, pour la plupart, ne font pas parler d’elles), et en revint avec une certitude : les citoyens ordinaires peuvent, ici et maintenant, sans État ni partis, mettre en place à leur échelle la société égalitaire dont beaucoup rêvent.

Mais ces micro-révolutions, même reliées entre elles, sont-elles vraiment suffisantes ? Nous en parlons ensemble.

Lire l’article en version intégrale sur le site de la Revue Ballast



-7 juin 2016-



Culture populaire
















































































































Média







































Politique























































































































































































































































































Discrimination