Imprimer la page

L’ethnicisation du lien social dans les banlieues françaises

Jacqueline Costa-Lascoux, Revue europpéenne des migrations internationales, février 2005

De nombreuses enquêtes témoignent de l’ethnicisation des banlieues françaises, à partir des années 1990. L’emprunt à la sociologie anglo-américaine du concept d’ethnicité pour expliquer le phénomène a alors influencé les politiques publiques qui tentaient de répondre aux difficultés et aux violences des quartiers « sensibles ». La philosophie de l’intégration, élaborée en 1989, n’a pas eu le temps d’être réellement appliquée ; les particularismes locaux et ethniques se sont accrus.

Rappelant, par certains aspects, la période coloniale, l’usage du concept d’ethnicité a ainsi engagé la responsabilité des intellectuels et des politiques qui n’ont pas su reconnaître les effets discriminatoires de l’ethnicisation.

Lire l’article en texte intégral sur le site de la REMI (Revue europpéenne des migrations internationales)

Sommaire
- L’empreinte des stéréotypes
- Le masque de l’ethnicité
- Catégorisation et discrimination
- La force de l’identifiant ethnique
- Ethnicisation et violence

 


-21 mai 2007-



Quartiers et périphéries