Imprimer la page

La Domination Masculine

Représentation suivie d’un débat, Collectif Manifeste Rien, 8 octobre 2011, Marseille


Les Emporte Pièces de Manifeste Rien


vous proposent une représentation suivie d’un débat en présence de T.Yacine-Titouh


La Domination Masculine
de Pierre Bourdieu (édition Seuil) et les textes de Tassadit Yacine-Titouh.


 


Pierre Bourdieu a analysé les mécanismes d’une domination qui s’exerce aujourd’hui sur la femme, en faisant « le détour » par l’étude de la société kabyle. Cette société est inscrite dans la tradition méditerranéenne dont participe la société française et plus largement la société euro-américaine. Au montage du texte de P. Bourdieu s’ajoutent des extraits de mythes et de poésie populaire kabyle transcrits et analysés par Tassadit Yacine-Titouh.
Cette adaptation scénique expose de manière ludique une domination que l’on pense d’ordre naturel, alors que celle-ci est d’ordre culturel.
La comédienne fait surgir des personnages, des situations, des lieux qui métamorphosent et remplissent l’espace de jeu.

Montage textes et mise en scène : Jeremy Beschon
Comédienne : Virgine Aimone

"... j’ai aussi toujours vu dans la domination masculine, et la manière dont elle est imposée et subie, l’exemple par excellence de cette soumission paradoxale, effet de ce que j’appelle la domination symbolique, violence douce, insensible, invisible pour ses victimes mêmes, qui s’exerce pour l’essentiel par les voies purement symboliques de la communication et de la connaissance ou, plus précisément, de la méconnaissance, de la reconnaissance, ou à la limite, du sentiment." P.Bourdieu

Tassadit Yacine-Titouh / Directrice d’études à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris, chercheuse au Laboratoire d’anthropologie sociale, directrice de la revue Awal, Cahiers d’études berbères de la Maison des sciences de l’homme.
Elle a participé à des ouvrages collectifs sur et autour de Pierre Bourdieu. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages (dont Si tu m’aimes, guerris moi ! ed MSH) et d’articles (dans le Monde Diplomatique, Libération, Le Nouvel Observateur...).

Samedi 8 octobre 2011, 16h00
L’Alcazar
58, cours belsunce
13001 Marseille


Entrée libre
Réservation : manifesterien@hotmail.com

Avec le soutien de la Ville de Marseille


 


-23 septembre 2011-



Théâtre / Immigration / Engagement