Imprimer la page

La République défigurée : l’état des droits de l’homme en France

Ligue des Droits de l’Homme, La Découverte, avril 2011


" Ce qui est défiguré, c’est ce qui fait de la République bien plus qu’une simple étiquette constitutionnelle, c’est la République « laïque, démocratique et sociale » qu’institue l’article 1er de la Constitution. Celle qui permet le respect égal de tous les citoyens.
Ce qui défigure la République, c’est, de lois antiétrangers en chasse aux sans-papiers, la dérive vers une véritable xénophobie d’Etat. C’est l’ethnicisation croissante du politique, le président de la République lui-même se défaussant sur des groupes ethniques responsables de l’insécurité qu’il met en scène. C’est le démantèlement des droits sociaux qui accentue la précarité, la fragmentation sociale et l’accroissement des inégalités. C’est, enfin, l’exacerbation d’un système monarchique qui étouffe les débats politiques réellement contradictoires et mine la séparation des pouvoirs. "


Présentation et bon de commande sur le site de la LDH



La République défigurée : l’état des droits de l’homme en France
Editions La Découverte
Parution le 28 avril 2011
126 pages, 12 €


 


Table des matières


• Introduction : Qu’est-ce que la République ?, par Jean-Pierre Dubois
• La Ve République, une monocratie populiste,par Dominique Rousseau
• La persistance des inégalités,par Françoise Dumont et Dominiue Guibert
• La fragmentation sociale,par Robert Castel
• L’ethnicisation des rapports sociaux,par Malik Salemkour
• Xénophobie d’État,par Michel Tubiana
• Chronologie de l’année 2010, par Gilles Manceron et François Nadiras


-29 mai 2011-



Politique





































































































































































































































































































Discrimination