Imprimer la page

La diversité culturelle dans les programmes scolaires

Catalogue de ressources pédagogiques, texte produit par le CRDP de l’académie Aix-Marseille

Diversité et programmes

Deux textes du BOEN (n° 23 du 8 juin 2006 et n° 19 du 10 mai 2007) rappellent que l’éducation au développement et à la solidarité internationale fait partie de l’éducation pour un développement durable. La diversité culturelle constitue un des grands thèmes d’actualité traités aux Nations unies et à l’UNESCO. L’éducation au développement et à la solidarité internationale constitue (…) une composante pérenne et fondamentale de la formation des jeunes […] Elle s’inscrit donc au cœur des missions de l’école et participe résolument de l’éducation à la citoyenneté. Elle peut s’effectuer dès le plus jeune âge. Elle trouve sa place dans l’ensemble des matières et des disciplines enseignées dans les établissements scolaires […] Elle privilégie la démarche pédagogique dans la durée et contribue ainsi à faire évoluer les mentalités et les comportements de chacun dans le but d’œuvrer à un monde plus solidaire.
Un nouveau texte du BOEN (n° 25 du 19 juin 2008) rappelle ces objectifs en les liant à la campagne sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et rappelle que au développement et à la solidarité internationale est "partie prenante de trois des sept composantes du socle commun de connaissances et de compétences que tous les jeunes doivent avoir acquis à l’issue de leur scolarité obligatoire (“la culture humaniste” ; “les compétences sociales et civiques” ; “l’autonomie et l’initiative”)."
2008 est l’année européenne du dialogue interculturel : le BOEN n° 11 du 13 mars 2008 et le texte souligne l’importance de l’éducation artistique et culturelle qui "doit favoriser l’appréhension par les élèves de la diversité culturelle comme facteur d’enrichissement mutuel. "
La Cité nationale de l’histoire de l’immigration est citée "dans sa triple mission culturelle, éducative et citoyenne" comme étant "au cœur des thématiques de la diversité culturelle et du dialogue interculturel" parmi les quatre axes envisagés, on pourra mettre l’accent sur le second, soit l’aide à la mise en œuvre de l’enseignement de l’histoire de l’immigration (soutien à l’élaboration de stages de formation continue, conception de ressources en ligne) ;

Voici quelques extraits non exhaustifs de préconisations institutionnelles tant dans le 1er que dans le 2nd degré qui se rattachent à la diversité culturelle.

1. Ecole maternelle
• Education civique
- Ouverture à l’autre et respect de la différence
- Relation de fraternité et de solidarité
- Débat contribue à l’élaboration de relations de respect mutuel et de coopération réfléchie

• Langues vivantes
Découverte de faits culturels propres aux pays dont a langue est apprise

• Langage au cœur des apprentissages
Contes, grands thèmes de la littérature orale, grands mythes : significations universelles
Diversité des langues et des cultures

• Apprendre à se servir du langage pour évoquer des événements en leur absence : événements passés, à venir, imaginaires
Ne pas oublier les traditions orales régionales ainsi que celles des aires culturelles des enfants étrangers ou d’origine étrangère qui fréquentent l’école. Au travers de cette diversité, il est possible d’effectuer des rapprochements qui manifestent le caractère universel de cette culture.

• Premier contact avec une langue étrangère ou régionale
Familiarisation avec la diversité des cultures et des langues

2. Ecole élémentaire
Cycle 2
• Vivre ensemble : éducation à l’altérité
Dépasser l’horizon de l’école : sortir de l’école et s’ouvrir au monde - Montrer à la fois la diversité des cultures du monde et l’unité de l’humanité, conduisant à de premières formes de solidarités qui dépassent l’horizon étroit du groupe.
• De l’espace familier aux espaces lointains : décrire la diversité des milieux et des modes de vie (habitat, nourriture, vêtement, moyens de transport…) en mettant en valeur ressemblances et différences.
• Langues étrangères ou régionales : familiarisation avec la diversité des cultures et des langues

Cycle 3
• Education civique
Ecouter l’autre est une première forme de respect et d’acceptation de la différence.
• Histoire
Le Moyen-Âge (476-1492) : établissement de l’islam, qui crée une nouvelle et brillante civilisation dominant le sud de la Méditerranée.
Points forts : en Méditerranée, une civilisation fondée autour d’une nouvelle religion, l’Islam. Entre chrétiens et musulmans, des conflits mais aussi des échanges.
Du début des temps modernes à la fin de l’époque napoléonienne : élaboration de textes fondateurs (déclaration des droits de l’homme et du citoyen et Code civil). Mais la même période a vu le massacre des Indiens d’Amérique, la traite des Noirs…
Points forts : le temps des découvertes et le mouvement des Lumières… aspiration à la liberté et à l’égalité, réussites et échecs.
Accessibilité de la planète, mais apparition d’une nouvelle forme d’esclavage
19ème siècle (1815-1914) : de grands mouvements affectent désormais l’Europe. C’est le siècle de l’émigration et de l’expansion coloniale.

3. Socle commun (1)
Axe 5 - La culture humaniste :
Connaissances
Connaître les différentes périodes de l’histoire de l’humanité : mise en relation des événements fondateurs et des faits politiques, économiques, sociaux, culturels, religieux, scientifiques et techniques, littéraires et artistiques
Connaître les textes majeurs de l’Antiquité
Comprendre l’unité et la complexité du monde par une première approche de la diversité des civilisations, des sociétés, des religions ainsi que du fait religieux en France, en Europe et dans le monde en prenant notamment appui sur des textes fondateurs (Bible ; Coran) dans un esprit de laïcité respectueux des consciences et des convictionsAttitudes
- Cultiver une attitude de curiosité : productions artistiques, patrimoniales et contemporaines, françaises et étrangères ; autres pays du monde
- Développer la conscience que les expériences humaines ont quelque chose d’universel.

Axe 6 : Les compétences sociales et civiques
A - Vivre en société : Attitudes

La vie en société se fonde sur le respect des autres (civilité, tolérance, refus des préjugés et des stéréotypes) ;

B - Se préparer à sa vie de citoyen
Connaître le principe de laïcité

4. Au collège
6ème
• Histoire
Histoire ancienne (l’Égypte ; le peuple de la Bible : les Hébreux ; la Grèce ; Rome ; les débuts du christianisme)

• Géographie
Paysages urbains et ruraux ; Paysages de faible occupation : étude du Maghreb (exemples)

• Éducation civique
Nationalité ; Dimension de l’identité personnelle ; Etre ou devenir français

• Français
Parmi les œuvres préconisées par l’accompagnement des programmes, on notera :
- Contes : Andersen & Grimm ; 1001 nuits ; contes traduits de l’anglais et de l’américain, de l’arabe, du chinois, de l’hindi, de l’italien, du persan, du russe & du tamoul
- Bible & Coran
- Poésie : Hassan Massoudy
- Romans et récits : littérature africaine (Hampaté Ba), anglaise, allemande, américaine, bengali, polonaise, portugaise, turque.
5ème
• Histoire
Moyen Age : empire byzantin - monde musulman
(“L’essentiel est de présenter Mahomet, le Coran et la diffusion de l’Islam et de sa civilisation. On insistera davantage sur cette dernière et son rayonnement, abordés à partir de l’exemple d’une ville, que sur les constructions politiques qui résultent de l’expansion").
Documents d’étude : extraits du Coran, étude d’une mosquée.

• Géographie
L’Afrique, l’Asie et l’Amérique : diversité de l’Afrique ; Maghreb
(“On insiste sur l’appartenance au monde méditerranéen et au monde musulman, sur les liens avec l’Europe…")

• Éducation civique
Refus des discriminations ; Dignité de la personne

4ème
• Histoire
L’expansion européenne de 1815 à 1914 : partage du monde
("La comparaison de cartes du monde en 1815 et en 1914 permet de mettre en évidence le phénomène colonial, sans entrer dans les détails chronologiques, mais en évoquant les multiples raisons qui rendent compte de l’expansion mondiale des puissances industrielles, les formes diverses de cette expansion et les tensions internationales qu’elle suscite.”)

• Français du cycle central (5ème ; 4ème)
Poésie traduite de l’allemand, de l’anglais, du polonais, du russe, du turc, du yiddish
Romans : littérature traduite de anglais, de l’allemand, de l’américain, du brésilien, de l’espagnol, du grec, de l’hébreu, du japonais, du russe, du serbo-croate, du suédois, du turc.

• Géographie
Diversité de l’Europe ; Etude d’un état de l’Europe méditerranéenne

• Éducation civique
Libertés individuelles et collectives ; Droits de l’homme ; L’Europe : valeurs communes ; identités nationales ; citoyenneté européenne

3ème
• Histoire-Géographie
La France depuis 1945, puissance européenne et mondiale : relations entretenues par la France à travers les mouvements migratoires, échanges, mobilité des hommes, inégale répartition de la richesse, urbanisation ("L’accroissement de la circulation des hommes et des biens est étudié à l’échelle mondiale").
Les principales étapes de l’évolution des relations internationales depuis 1945 : décolonisation ("aux exemples de l’Inde et de l’Afrique française")

• Éducation civique
Citoyenneté ; valeurs, principes et institutions de la République ; Union européenne

• Français
Parmi la fiction des auteurs de littérature étrangère : littérature, allemande, anglaise, américaine, espagnole, italienne, russe, turque.
Dans les Bandes dessinées, Bourgeon (Les Passagers du vent) et Ferrandez (Carnets d’Orient)

5. Au lycée
• Français
Des auteurs étrangers de romans ou théâtre : Borgès, Calvino, Chraïbi, Gao Xingjian, Semprun, Swift, Orwell, Primo Levi, Philip Roth, Sweig, Chaïm Potok, Tahar Ben Jelloun, Buzzati, Pirandello, Calderón de la Barca, Goldoni, Dante, Lorca…
Des objets d’étude : La rencontre avec l’autre

2nde
• Histoire
Naissance et diffusion du christianisme ; La Méditerranée au XIIème siècle : carrefour de trois civilisations
("Il est souhaitable d’en souligner les fondements religieux et politiques. Le cœur de la question est bien l’idée de carrefour de civilisation. A l’aide d’un petit nombre d’exemples et de documents librement choisis, il s’agit de mettre en valeur la diversité des contacts que développent ces différentes civilisations : affrontements guerriers (croisades, Reconquista, etc.), échanges commerciaux (comptoirs), influences culturelles (syncrétisme).")

1ère
• Histoire
Le monde, l’Europe, la France du milieu du XIX siècle à 1945 : L’Europe et le monde dominé : échanges, colonisations, confrontations.
("On s’interroge sur les causes de l’expansion européenne et de la diversité de ses formes (économiques, politiques, culturelles, …) … Cette expansion est un phénomène complexe : elle rencontre des résistances, elle nourrit des échanges et influe sur les cultures européennes.")

• Géographie
Qu’est-ce que l’Europe ? L’Europe des Etats : mobilité des hommes à l’échelle de l’Union européenne et de la France, migrations à caractère économique ou politique, internes et externes.

• ECJS
Exercice de la citoyenneté ; République et particularismes ; Exercice de la citoyenneté et devoirs du citoyen : "déviances/délinquances, stigmatisation, étiquetage, marginalité".

• SES
L’organisation sociale : structure sociale (rapports sociaux, hiérarchie, domination, classes sociales)
La culture : transmission et construction collective (intégration, acculturation, sous-culture, conflits culturels).
L’organisation politique : citoyenneté (contrat social, participation, représentation)
Régulation et cohésion sociale : (normes, règles, contraintes, sanctions ; conformité et déviance ; délinquance, stigmatisation, étiquetage, marginalité)
Régulation sociale et conflits (négociation, mouvements sociaux)

Terminale
• Philosophie

Notions Universel/général/particulier/singulier
Le sujet : Autrui
La culture : Religion ; Histoire
La politique : Société et échanges

Repères
En fait/en droit
Identité/égalité/différence

• Histoire
Le monde, l’Europe, la France de 1945 à nos jours
Mondialisation de la culture ; tiers-Monde : indépendances, contestation de l’ordre mondial, diversification.
("A partir de la fin des années 1970, l’affirmation de l’islamisme, sous différentes formes, constitue un autre fait majeur")

• Géographie
L’espace mondial : Unité et diversité des Sud ; Interface Nord/Sud : La Méditerranée
("qui constitue un espace de clivage en même temps que de contacts entre l’espace méditerranéen les pays du Nord et ceux du Sud... Dans ce cadre géographique, on étudie les écarts de développement, la mobilité des hommes (migrations, déplacements touristiques), les échanges économiques, financiers et culturels.")

• ECJS
Citoyenneté et exigences renouvelées de justice et d’égalité ; citoyenneté et formes de la mondialisation
"Mondialisation, évolutions sociales et culturelles, acculturation, différenciation culturelle" et de "Inégalités, conflits et cohésion sociale" (idéal démocratique et inégalités ; la cohésion sociale et les instances d’intégration)

• SES
- Inégalités, conflits et cohésion sociale : la dynamique sociale
- Intégration et solidarité : cohésion sociale et instances d’intégration ; protection sociale et solidarités collectives
Notions : lien social, socialisation, intégration, exclusion, universalisme/communautarisme
Mondialisation, évolutions sociales et culturelles et régulation
Notions : acculturation, différenciation culturelle

Enseignement de spécialité : Lien social et intégration : ‘‘Intégration et solidarité’’

___________________

(1) Voir BOEN n° 29 du 20 juillet 2006 :
http://www.education.gouv.fr/bo/2006/29/MENE0601554D.htm

 

Retour au sommaire


-4 novembre 2008-



Éducation interculturelle / Diversité