Imprimer la page

La frontière pour lieu de vie. La rétention administrative en France

Nicolas Fischer, Contretemps, 18 janvier 2012


Des centres de rétention administrative (CRA), on se rappelle en général des scandales et controverses périodiques – celui de la révolte et de l’incendie du centre de Vincennes en juin 2008, lui-même déclenché par le décès d’un retenu malade quelques jours plus tôt, ou les débats autour de la présence associative en rétention, entre 2008 et 2010. Les vingt-cinq centres aujourd’hui en activité en métropole sont pourtant les héritiers d’une histoire plus longue et aux multiples ramifications – celle, au cours du XXe siècle, du contrôle et de la mise à l’écart des différents « gibiers de police », et celle, plus récente, du contrôle toujours accentué de l’immigration irrégulière depuis le milieu des années 1970.



Article consultable en ligne sur le site de Contretemps.


Nicolas Fischer est docteur en sciences politiques et chargé de recherches au CNRS. 


-23 février 2012-



Histoire de France, histoire de migrations


























































































































Migrations