Imprimer la page

La guerre aux pauvres commence à l’école

Essai de Ruwen Ogien, Grasset, mars 2013

Les ministres de l’Éducation se succèdent, l’idée demeure : il serait urgent d’introduire à l’école un enseignement de morale. Non parce qu’il faudrait former, comme on en défendit longtemps l’idée, de bons patriotes prêts à tout pour sacrifier à la nation, mais parce qu’il faudrait contenir, discipliner, vaincre un ennemi intérieur, une classe dangereuse qui ne partagerait pas les « valeurs de la République ».
Qui sont ces réfractaires ? Pourquoi vouloir leur enseigner la morale ? Et d’abord quelle morale ? Pourquoi faudrait-il surtout qu’elle soit « laïque » ?
Ruwen Ogien, dans ce nouvel ouvrage incisif et décapant, s’attaque à bien des idées reçues, révèle les lignes de force et les insuffisances d’une ambition profondément conservatrice : substituer à l’analyse des problèmes de notre temps en termes de justice sociale leur compréhension en tant que conflits de valeurs.
Ouvrage de philosophie, ouvrage d’intervention. Capital pour aborder, sans préjugés ni précipitation, cette grande question de la morale à l’école.

Entretien avec l’auteur sur le site Questions de classe(s)

Emission avec Ruwen Ogien et Jean Baubérot sur Rue des écoles / France culture


La guerre aux pauvres commence à l’école
Ruwen Ogien
Grasset, mars 2013
336 pages, 13,78 €

Présentation de l’ouvrage sur Evene.fr


-24 avril 2013-



Histoire de l’éducation








































































Discrimination / Inégalités