Imprimer la page

La jaula de oro / Rêves d’or

Film de Diego Quemada Diez, sortie nationale le 4 décembre 2013

« Je crois que, individuellement, nous ne sommes pas très importants – d’une certaine façon, nous sommes tous remplaçables. Ce qui importe, c’est notre raison d’être. En ce qui me concerne, j’essaie d’être le passeur des histoires des autres. L’objet fondamental de ce projet est de transmettre le drame des migrants, qu’autrui le ressente de manière intuitive. (...)
Il semble que, dans de nombreux villages pauvres d’Amérique centrale et du Mexique, le fait de risquer sa vie en allant aux États-Unis s’apparente à un rite initiatique. Pour de nombreux jeunes, c’est comme si un courant les entraînait vers le Nord. Ils imitent leurs parents et leurs proches qui ont fait la même chose.
Je voulais aussi remettre en question les barrières sociales, nationales et raciales. Nous sommes tous égaux, nous avons les mêmes besoins, nous rêvons tous d’une vie meilleure. La migration est naturelle mais les frontières sont artificielles et ont été créées il y a peu. »

Interview du réalisateur et dossier de presse en téléchargement



-4 décembre 2013-



Migrations