Imprimer la page

La ville est tranquille

Projection-débat, Solidaires 13, 17 avril 2015, Marseille

Il fait beau sur Marseille, on est en l’an 2000, la ville a l’air tranquille… mais c’est loin d’être le cas. L’histoire démarre sur l’assassinat haineux d’Ibrahim Ali par des colleurs d’affiches du FN, donnant ainsi toute la mesure de ce film sombre et violent. Une violence sociale prégnante où les personnages qui vivent des histoires singulières et enchevêtrés nous éloignent des clichés habituels de notre ville et dévoilent de nombreuses frontières sociales : Michèle l’ouvrière à la criée qui cherchent à sauver sa fille de la toxicomanie ; Paul qui trahit ses camarades dockers ; Abderamane transformé par la prison qui veut aider ses frères ; Claude qui se rapproche des militants Front National ; Viviane, la musicienne qui évolue dans le milieu bourgeois socialiste … une suite de portraits forts et vibrants qui font tomber les masques et les lieux communs marseillais. Magnifique !

Projection débat dans le cadre du Ciné Solidaires : La ville est tranquille, un film de Robert Guédiguian, 2001.

Vendredi 17 avril à 19h
Solidaires 13
29 bd Longchamp

13001 Marseille

Cette rencontre a lieu dans le cadre du cycle MarseilleS, des frontières dans la ville organisé par Solidaires 13.

La projection est suivie d’un débat et d’un apéro dînatoire.


-17 avril 2015-



Politique