Imprimer la page

Laurence de Cock : Enseignement de l’histoire : enjeux, ruptures et continuités

Conférence, 17 octobre 2017, Marseille

"Pourquoi et comment apprendre l’histoire ? Et surtout, quelle histoire ? La virulence des débats récurrents sur ce que les élèves apprennent à l’école est aujourd’hui autant le signe de la vigueur des courants réactionnaires que d’un profond désarroi autour de ces questions décisives. Refuser fermement le terrain du discours scolaire nostalgique et patriotique n’interdit pas de regarder en face l’ampleur des tensions qui traversent aujourd’hui un enseignement chargé de sens civique." (La fabrique scolaire de l’histoire, 2e édition, 2017)

Laurence de Cock est professeure d’histoire-géographie au lycée Joliot-Curie de Nanterre, docteure en sciences de l’éducation, chargée de cours en didactique de l’histoire et sociologie du curriculum à Paris-Diderot, membre du collectif Aggiornamento Histoire-Géo. Elle a créé avec Mathilde Larrère le blog Les Détricoteuses, chronique des tentatives d’instrumentalisation de l’histoire sous forme de conversations Whatsapp.

Publications récentes :
La fabrique scolaire de l’histoire, 2e édition (2017)
Paniques identitaires. Identité(s) et idéologie(s) au prisme des sciences sociales (2017)


INFOS PRATIQUES

Centre Social l’Agora
34, Rue de La Busserine
13014 Marseille

Mardi 17 octobre à 18h

Entrée libre, pas de réservations.

Conférence organisée par Approches Cultures et Territoires dans le cadre de la 4# Biennale Histoire Mémoire des Immigrations et Territoires en PACA

Suivez les actus de la conférence sur la page Facebook de l’événement


-17 octobre 2017-



Enseignement de l’histoire












































Histoire coloniale et postcoloniale
















































































































































Politique