Imprimer la page

Le couloir des exilés

Pièce de Marcel Bozonnet sur un texte de Michel Agier et Catherine Portevin, Théâtre de Fos, 25 janvier 2014, Fos-sur-Mer

Depuis la nuit des temps, l’homme se déplace pour trouver le lieu où habiter, où poser son existence, tel est son destin. Sur scène, Marcel Bozonnet est Le Nomade, figure éternelle qui nous invite à le suivre à la rencontre des exilés d’hier et des réfugiés d’aujourd’hui, qui n’ont plus aux yeux du monde la même légitimité. Leur mobilité dérange, ils sont devenus les indésirables au monde. L’espace qu’on leur a réservé se présente comme un couloir sans issue et sans fin, où ils n’ont d’autre horizon que l’attente. La mise en scène éclaire ce propos en installant les spectateurs dans un dispositif bifrontal.
Véritable figure du théâtre contemporain, Michel Bozonnet a dirigé la Comédie Française de 2001 à 2006. Dans ce spectacle, il poursuit sa réflexion sur l’immigration et le droit à la différence fondée, ici sur les regards de l’anthropologue Michel Agier et de la journaliste Catherine Portevin.

Le couloir des exilés
Théâtre de Fos, 25 janvier à 20:30

Présentation sur le site du théâtre.

Texte de Michel Agier et Catherine Portevin
Adapté de l’essai Le Couloir des exilés, Être étranger dans un monde commun de Michel Agier (éditions Le Croquant, 2011)
Mise en scène et interprétation Marcel Bozonnet
Avec les voix de Nawel Ben Kraiem, Atiq Rahimi
Avec la collaboration artistique de Natalie van Parys


-25 janvier 2014-



Théâtre / Immigration / Engagement












































































































Migrations