Imprimer la page

Le mythe national - l’histoire de France revisitée

Réédition de l’ouvrage de Suzanne Citron, L’Atelier, mars 2008

Sur quelle vision l’histoire doit-elle reposer ? Celle d’une France gauloise, continuée par les rois, accomplie définitivement avec la République ? Ou celle d’une France métissée, faite de diversités culturelles et ethniques, ouverte sur l’avenir ?
Pour repenser l’histoire de France, il faut d’abord décortiquer, à travers les anciens manuels scolaires, le schéma du « roman national » de la Troisième République, ce récit linéaire et continu d’une France pré-incarnée dans la Gaule légitime, en occultant victimes et vaincus, les pouvoirs et les conquêtes qui ont non seulement créé la France, mais encore la « plus grande France », c’est-à-dire un empire colonial.
Les recherches portant sur l’histoire de Vichy, de la colonisation, de l’immigration, de la guerre d’Algérie, tout comme les débats autour des lois mémorielles ont provoqué d’incontestables avancées.
Mais ont-ils vraiment révisé le mythe hérité de l’avant-dernier siècle, ou n’en ont-ils égratigné que quelques pans ?


Présentation et préface sur le site de la LDH Toulon


-10 avril 2008-



Histoire de France, histoire de migrations