Imprimer la page

Les Bas-fonds

Dominique Kalifa, Seuil, janvier 2013

De la cour des Miracles aux territoires contemporains de la misère ou de la pègre, l’existence des « bas-fonds » revient régulièrement hanter nos imaginaires.

Gueux, mendiants, misérables, prostituées, criminels, grands délinquants, détenus, peuplent de leurs figures hideuses, à la fois réelles et fantasmées, l’envers ? pour ne pas dire le « Milieu » ? de nos sociétés. Ils en constituent le repoussoir, la part maudite, mais aussi l’une des lignes de fuite symbolique et sociale.

Quoique centré sur la France des XIXe et XXe siècle, cet ouvrage n’hésite pas pour autant à puiser ses références dans la société médiévale finissante, dans l’underworld victorien, les trottoirs de Hambourg ou les ports coloniaux… Dominique Kalifa élabore ainsi une sociologie comparée extrêmement précise et documentée de cet imaginaire, propre à susciter fantasmes et divagations. Pas à pas, il met ainsi au jour ses constituants (ses décors, ses figures et ses intrigues), ses procédés de fabrication (via le journalisme, la littérature, le cinéma...), mais aussi et surtout les ressorts d’une fascination : souvent dénoncée comme malsaine, celle-ci s’avère pourtant souvent un puissant régulateur des sensibilités et des aspirations sociales.


Les Bas-fonds
Dominique Kalifa
Seuil - L’Univers historique, janvier 2013
416 pages, 25€

Dominique Kalifa est professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et auteur d’une dizaine d’ouvrages consacrés à l’histoire du crime, des transgressions et de la culture de masse.

Présentation sur le site de l’éditeur.


-4 mars 2013-



Quartiers et périphéries