Imprimer la page

Les ambiguités de l’ethnicisation des relations scolaires. L’exemple des relations école-familles à travers la mise en place d’un dispositif de médiation

Joëlle Perroton, VEI n°121, juin 2000

La prégnance du modèle républicain au sein de l’institution scolaire, son incapacité à gérer l’hétérogénéité empêchent de penser autrement que dans les termes nostalgiques de la « crise » les difficultés rencontrées. On assiste en outre progressivement à une ethnicisation des discours, qui imputent la responsabilité de ces difficultés aux familles issues des immigrations et à leurs enfants.
Ainsi, les dispositifs de médiation visent de fait majoritairement les immigrés, prétendant à une compréhension de leur culture tout en les enfermant dans des images stéréotypées et dévalorisées. Entre reconnaissance et « néo-colonialisme », ils sont le symptôme des ambivalences du discours républicain et du dilemme dans lequel sont pris les enseignants.

Ville Ecole Intégration (VEI) Enjeux n°121, juin 2000
Télécharger l’article (18 pages, 92 ko, pdf) sur le site de VEI

Joëlle PERROTON est maître de conférences à l’université de Bordeaux II, LAPSAC-CADIS.


-7 juin 2007-



École et ethnicité





















































Relations familles-école