Imprimer la page

Les conditions de travail des salariés immigrés en France en 2005 : plus de monotonie, moins de coopération

Premières Informations Premières Synthèses n°09.02, DARES, février 2009

À métier et secteur d’activité comparable, les salariés immigrés, et plus particulièrement les étrangers, ont des conditions de travail spécifiques. Les immigrés sont davantage exposés à des postures « pénibles ou fatigantes à la longue ». Ils déclarent plus souvent que leur travail est monotone, qu’il ne permet pas d’apprendre des choses nouvelles, qu’il leur laisse peu de marges d’autonomie. Ils ont moins souvent accès à l’informatique et sont moins concernés par les modes d’organisation innovants. Ils travaillent plus souvent de façon isolée et rencontrent aussi plus souvent des difficultés dans leurs rapports avec leurs collègues.

Publication en téléchargement (8 pages, pdf) sur le site du ministère du Travail

La DARES est la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques.


-9 mars 2009-



Discrimination