Imprimer la page

Les écoles de service public et la diversité

Rapport au premier ministre, Février 2017

Pour les écoles de service public, et plus généralement pour la fonction publique, conduire une politique en vue de favoriser la diversité constitue tant une exigence sociale, justifiée par la demande toujours,plus forte d’exemplarité des acteurs publics, qu’un besoin interne à l’administration, qui a besoin de points de vue diversifiés pour accroître sa légitimité et trouver les meilleures solutions pour relever les défis qui lui sont posés.

Or cette exigence et ce besoin de diversité ne sauraient être satisfaits par le simple respect, au demeurant loin d’être systématiquement assuré, des garanties procédurales à valeur constitutionnelle qui figurent à l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, selon lequel tous les citoyens sont « également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de,leurs talents ». En effet, la relative étroitesse des viviers dans lesquels recrute la fonction publique appelle, de la part de l’administration, une action déterminée. "

La suite en ligne sur le portail gouvernemental de la Fonction publique

À télécharger et/ou lire en ligne :

Synthèse du rapport "Les écoles de service public et la diversité", 2017 (PDF - 200 Ko)

Les écoles de service public et la diversité : rapport d’Olivier Rousselle au Premier ministre, 2017 (PDF - 427 Ko)


-1er mars 2017-



Éducation interculturelle / Diversité








































































































Politique