Imprimer la page

Les filles voilées parlent

Textes et entretiens recueillis par Ismahane Chouder, Malika Latrèche et Pierre Tevanian, La Fabrique, mars 2008

Pour la première fois, un livre aborde la question du foulard en donnant aux femmes qui le portent le statut de sujets et non d’objets.
Les filles voilées parlent offre en effet un espace de parole conséquent à quarante-quatre femmes musulmanes voilées vivant en France, de tous âges et de tous profils, en les laissant parler de ce qu’elles veulent, comme elles le veulent, et sur le registre qu’elles veulent.
Le résultat est impressionnant, aussi bien par la manière dont il démolit les idées reçues sur « la » femme voilée que par le tableau sombre qu’il donne de la stigmatisation, des discriminations et des violences qui sont faites, en France, à des femmes qui dérogent à la norme vestimentaire dominante.

Présentation de la démarche
sur le site Les mots sont importants

Interview filmée des auteurs sur le site Rue89

Contribution critique de Mona Chollet sur le site Périphéries


-10 avril 2008-



Discrimination




































































































































































Femmes / Féminisme / Genre