Imprimer la page

Les intellectuels, la critique & le pouvoir

Revue Agone n°41 et 42, octobre 2009

L’« intellectuel » serait forcément « de gauche » ; il œuvrerait « naturellement » au seul service des dominés ; surtout, son action serait désintéressée. Quelques rappels historiques écornent vite cette belle image ; surtout ils montrent comment ont changé les valeurs au nom desquelles on s’« engage » pour quelles « nobles causes ». Un peu d’actualité montre combien les fonctions remplies sont toujours plus publiquement rentables.
Ce recueil revient sur les rôles qui ont porté certains intellectuels au cœur de mouvements de libération, qui n’ont parfois libéré qu’eux-mêmes, au sein d’une lutte des classes dans laquelle ils n’ont souvent jamais que changé de camp.

Présentation et sommaire sur le site de l’éditeur

Les intellectuels, la critique & le pouvoir
Revue Agone n°41 et 42, octobre 2009
Coordination Thierry Discepolo, Charles Jacquier & Philippe Olivera
288 pages, 22 euros

Sommaire

  • Orwell et la dictature des intellectuels, James Conant
  • Le rôle de l’intelligentsia au sein des partis politiques marxistes. Introductions aux analyses de Makhaïski, Jean-Pierre Garnier
  • Ante Ciliga & la nouvelle classe dirigeante soviétique
  • Une critique prolétarienne de la bureaucratie révolutionnaire. Les analyses de Bruno Rizzi
  • Régis Debray, « Maître ès renégats ». Exercice d’admiration, Thomas Didot (et Guy Hocquenghem)
  • Sollers tel quel, Pierre Bourdieu
    Suivi de Faits & gestes. Cursus honorum sollersien (1957–2007), Philippe Olivera & Thierry Discepolo
  • François Furet entre histoire & journalisme (1958–1965), Michael Scott Christofferson
  • Genèse sociale de Pierre Rosanvallon en « intellectuel de proposition », Christophe Gaubert
  • Radical, chic, et médiatique, Adam Garuet
  • Sur la fonction de deuxième et de troisième couteau (de poche). À propos de l’« intellectuel de Région » Thierry Fabre, de Jérôme Vidal et de sa « puissance d’agir », de Pascal Blanchard en « free lance researcher », Camille Trabendi
  • Sur la responsabilité sociale du savant, Alexandre Grothendieck
  • « Dire la vérité au pouvoir au nom des opprimés », Gérard Noiriel
  • Le philosophe, les médias et les intellectuels, Jacques Bouveresse
  • Le constructivisme comme outil de pouvoir aux mains des intellectuels, Jean-Jacques Rosat
  • Vous avez dit « anti-intellectualisme » ?, Philippe Olivera
  • (Auto-)dérision, Alain Accardo


-30 novembre 2009-



Politique