Imprimer la page

Les mots de l’immigration

Revue Ecarts d’identité n°111, décembre 2007


Ce numéro voudrait contribuer à la déconstruction nécessaire de ces usages en rendant aux mots qui disent l’immigration leurs capacités à symboliser le « faire société » les uns avec les autres, contre les maniements diabolisant les uns en soudoyant quelques « autres ». Il se veut un outil pratique (de réflexion et de pédagogie pratiques) aussi bien contre les illusions que les prédictions créatrices qui gangrènent le vécu et l’imaginaire des rapports sociaux.

Face à l’aveuglement de la raison (aveuglement pour lequel la force et le calcul font office de politique) et à ses effets violents sur la société, cette déconstruction est plus qu’indispensable.

La diversité, la complémentarité et le croisement des approches, des disciplines et des styles des auteurs qui ont collaboré à ce numéro y contribuent. Ils appellent tous à une distanciation critique comme riposte adéquate au maniement confusionnel qui règne dans les usages actuels des mots de l’immigration. ( Editorial de Abdellatif Chaouite).

Sommaire


-15 janvier 2008-



Migrations